AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Navigation Rapide




Topsites




 
News | P’tites Annonces
Et hop !
La relance est là !
Sondage
La relance vous satisfait-elle ?
Yep à fond !
24%
 24% [ 8 ]
Oui, depuis le temps
21%
 21% [ 7 ]
Mouais, sans plus
33%
 33% [ 11 ]
Non
3%
 3% [ 1 ]
Pardon ?
18%
 18% [ 6 ]
Total des votes : 33
Derniers sujets
» Le salon
Lun 10 Fév - 21:05 par Hollowolf

» Renseignements
Ven 15 Mar - 1:59 par Sasuke Uchiha

» Présentation de L
Lun 3 Oct - 19:56 par Souruītā

» RPG 1.3
Lun 3 Oct - 19:53 par Souruītā

Partenaires



Partagez | 
 

 Mission de rang C: protection de caravane

Aller en bas 
AuteurMessage
Uchiha Alragan
Genin | Niveau 1
Genin | Niveau 1
avatar

Age : 28
Messages : 153
Date d'inscription : 15/04/2010

Feuille Ninja
Spécialité:
Spécialité #2:
Points d'expérience:
4100/15000  (4100/15000)

MessageSujet: Mission de rang C: protection de caravane   Mar 3 Aoû - 22:20

Après être aller au QG du kazekage de mon village, je m'en allait alors chez moi, y rassemblait quelques affaires et partit en direction des collines de sables. Le soleil était encore haut dans le ciel lorsque j'arrivai au dit campement. Il y avait là tout ce qu'une caravane de nomade pouvait être constituer: de nombreuses familles, avec beaucoup d'enfant, ainsi que de nombreuses tente. Il y avait même quelques chameaux, et même dromadaires. Tout semblait pour le moins calme, et rien se semblait pouvoir troubler cette paisible journée qui s'annonçait. Un homme vint à moi. Il était tout habiller de blanc, et portait sur son étoffe, de si de là, quelques fils d'or.

-Vous êtes la ninja que nous attendons ?

-Oui, je suis Alragan Uchiha, venant du village de Suna. Et vous qui êtes vous ?

-Je suis le bras droit de notre chef, veuillez me suivre je vous pris.

Nous traversâmes alors le petit campement jusqu'à entrer dans la tente situer aparament au centre de celui-ci. une fois à l'intérieur je pus admirer la façon d'on la tente du chef était décorer. Le chef, qui était assis sur un matelas de coussin, m'adressa la parole.

-Es-tu la ninja que nous attendions ?

Je mis un genou à terre, la main droite sur le coeur, et la tête baisser.

-Je le suis.

-Aussi vrai que je suis chef de cette caravane, je te remercies du fond du coeur d'avoir accepter de nous aidez à nous défendre. Votre aide nous sera des plus précieuses. Je vous ai fait dresser une tente, vers une des extrémité de notre campement, j'espère que vous vous y plairez. Vous pouvez disposer tout deux.

Je me relevai alors, et je suivis le même homme qui m'avait amener devant le chef. Nous traversâmes une fois de plus le campement, et nous nous trouvâmes devant une tente de grandeur et d'aspect assez modeste. A l'intérieur ce trouvait un lit de camp, et un petit meuble.

-J'espère que vous vous y plairer le temps de votre mission.

-Merci, vous pouvez disposez.

Une fois qu'il fut partit, je déposai mon sac sur le petit meuble, et vérifiait tout mon arsenal. Apparemment, il ne manquait rien. Une fois ceci fait je sorti dehors. Le ciel était toujours aussi beau, et le soleil, commençait à atteindre son zénith. Mon ventre commença à crier famine, et je vit alors les villageois s'en aller vers une autre partie du village. Mais ma mission se devait d'être de protéger le village durant cette semaine, et je me doutait que si je devais aller manger alors que je devrai protéger, ma mission aurait un goût d'échec. Je fit alors appelle à:

-Salut à toi, Gamakichi.

-Salut, Alragan. Tu étais vraiment obliger de me faire venir, j'allai enfin passer à table.

-En fait j'aurais juste besoin de toi pour que tu surveilles les environs, le temps que j'aille manger, et tient voici de quoi patienter.

Je lui donnait alors un petit panier de fruit que j'avai emporter dans mon sac. Puis J'allais manger avec les autre villageois. Une fois fini, je retournai au même endroit, et y retrouvait la grenouille.

-Merci de m'avoir remplacer. Tu as remarquer quelque chose d'étrange ?

-Non, pas spécialement.

-Merci.

Et gamakichi rentra au monde des grenouilles. Je repris alors ma ronde, jusqu'au soir. Rien n'était encore advenu, et je ne savais pas si je devais aller dormir. Finalement un garde vint. Il me dit que je pouvais aller dormir, et qu'il me réveillerai si besoin est. Finalement, la nuit se passa sans encombre. Et se fut ainsi durant les trois premiers jours. Puis vint le quatrième jour, après la pause déjeuner. Je m'en revenait de mon repas, lorsque gamakichi revint me voir.

-Alragan, il y a une petite troupe d'au moins 5 bandits qui arrive par l'est.

-Dans combien de temps seront ils ici ?

-Dans au moins 10 minutes, je pense.

-Merci, gamakichi.

-De rien, à plus.

Après qu'il soit partit, je m'en allait vite direction EST. Là je prévins les gardes de côtés-ci, et leur demandait de rester là sans donner l'alerte., car je reviendrais sous peu. Puis je m'en fut à leur rencontre. Ils étaient effectivement 5 bandits, tous monter sur des chameaux.

-Que voulez vous étranger ? Leur dit-je.

-Tu nous barres le chemin, laisse nous aller où bon nous semble et tu aura la vie sauve. Dit celui qui devançait la bande.

-Si il doit en être ainsi, alors vous ne passerez pas.

Puis sans prévenir, j'activait alors mon sharingan. J'utilisais mes senbons, que je plantait dans les genou de deux dromadaires qui encadrait sa droite et sa gauche. Dans le même élan, je sortai mon parchemin d'invocation et fit venir Gamatabi.

-Tu as besoin de moi Alragan.

-Oui.

Il n'eu pas besoin qu'on lui en dise plus. Deux bandits vinrent comme des fou furieux sur elle. Il s'interposa et les envoya valdinguer sur les deux autres bandits qui étaient venu à la rescousse des deux autres. Il ne restait plus que le chef.

-Celui-là est pour moi !

Le chef mit pied à terre, et commença à se battre contre moi. Nous enchaînions des coups de sabre et de feinte aussi rapide que nous pouvions le faire, car nous savions qu'il y aurait une mort à la fin de notre combat. Ce fut moi qui commençait à faiblir en premier. Lorsqu'il s'en aperçus, le chef des bandits redoubla d'ardeur. Il fallut que je m'éloigne et que Bis prenne le contrôle, pour que j'ai enfin le dessus. Au moment opportun, Bis décapita le chef. Elle se rua sur les autres et leur trancha la tête à tous. Je repris alors de nouveau le contrôle de mon corps lorsqu'elle eu fini son massacre. Le reste de la semaine se passa sans encombre, et je pus retourner tranquillement au village après avoir été remercier chaleureusement par les habitant du campement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mission de rang C: protection de caravane
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» Mission de rang C [ Protection contre Makka ]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Rising | The rise of Ninja :: Pays du Monde Ninja :: Pays du vent :: Colline de sable-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit